Les Mondes de Clèm: Phænix, de Carina Rozenfeld

dimanche 16 septembre 2012

Phænix, de Carina Rozenfeld


Collection R
Éditions Robert Laffont
Prix : 17,90€
450 pages

             Elle a 18 ans, il en a 20.
À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres.
Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

Les Cendres de l’Oubli… Un roman qui porte si bien son nom. Anaïa, presque dix-huit ans, quitte Paris avec sa famille pour le mas de ses grands parents, en Provence. Parmi ses passions, il y a le violoncelle, chose pour laquelle elle est vraiment douée. Sa rentrée à l’Université aurait très bien pu se dérouler simplement, mais deux garçons inconnus semblent savoir quelque chose sur elle-même qu’elle ignore, à propos d’étranges grains de beauté qui apparaissent sur sa paume… Il y a Eidan, le brun mystérieux, et Enry, le blond optimiste et amical. Sans compter que depuis son déménagement, Anaïa rêve sans cesse d’une ancienne tour de pierre, où l’attendrait son âme soeur…


Pour sa troisième série, Carina Rozenfeld nous a préparé quelque chose d’exceptionnel ! C’est une auteure que j’avais rencontrée par hasard, il y a quelques années déjà, au salon du livre de Cherbourg, et je dois dire je ne l’ai pas regretté du tout, car sinon je ne serais pas ici à chroniquer son livre et mon blog n’existerait pas (c’est une longue histoire…) ! À ce moment, elle n’avait que quatre livres de parus, et j’avais acheté le premier tome de La Quête des Livres Mondes que j’avais dévoré dans la soirée. J’étais donc retournée la voir le lendemain pour acheter ses deux autres livres présents Le Mystère Olphite et Les Clés de Babel. Ont ensuite suivi le deuxième tome de la Quête et la trilogie Doregon. Tous sont géniaux et à lire absolument ! Revenons-en à Phænix…

J’ai complètement accroché à l’histoire. L’univers est à la fois simple et complexe, mélangeant la réalité de l’Université et les rêves reprenant le mythe du Phénix. L’intrigue est menée comme il le faut, enchaînant les rebondissements, certains très surprenants ! Plusieurs fois, il m’est arrivé d’avoir les larmes aux yeux et la fin est magnifique… Une de mes scènes préférées est un passage où, en cours de théâtre, le metteur en scène leur demande d’improviser, en commencant la première lettre de chaque réplique en déroulant l’alphabet. Moi qui fait du théâtre, je dis que c’est à essayer !

Anaïa est une jeune fille simple, qui est totalement attachante. Elle aime le violoncelle, la musique classique, Rody, son chien, Arsène, son chat et n’a jamais eu ni petit copain, ni petit frère, ni petite soeur. J'entendais les notes mélodieuses de son violoncelle à travers les pages du livre. Eidan est le personnage que j’ai le plus apprécié. Il est mystérieux, et du fait, j’ai eu du mal à le cerner au début, mais la première impression est toujours la bonne. Quoique pas toujours, car j’aimais aussi beaucoup Enry, mais mon point de vue a changé au milieu du roman, et il est vraiment passé dernier de la liste ! Il y a aussi Juliette, la meilleure amie parisienne d’Anaïa, qui est un personnage que j’aime bien, en revanche j’ai plus de mal avec Garance.

Un des points forts du roman est la partie musicale. En effet, tout au long du roman, des titres et des textes nous sont apportés et, lire en écoutant la même musique que les personnages est vraiment quelque chose qui anime le roman. D’ordinaire, je ne lis pas avec de la musique, mais ici, j’ai beaucoup aimé. Les morceaux ajoutent réellement une ambiance à la lecture et permettent aussi de faire de belles découvertes. De Chopin à Nirvana, il y en a pour tout le monde ! (Retrouvez la playlist du roman sur Deezer ici)

Une autre particularité de ce livre est qu’entre chaque chapitre, se trouve un statut Facebook, posté par Anaïa. J’ai beaucoup apprécié, car c’est une autre façon originale de rencontrer chaque personnage. (Vous pouvez d’ailleurs me retrouver sur ma page facebook Les Mondes de Clèm et suivre les actualités du blog.)

Pour conclure, un énorme coup-de-coeur pour ce roman, que j’ai adoré ! L’histoire est magique, les personnages attachants, la plume de l’auteure superbe… Un gigantesque BRAVO ET MERCI à Carina Rozenfeld ! 

Du même auteur, sur mon blog... (Cliquez sur les couvertures) 


  
Lu en lecture commune avec Thib' : Son blog -->

14 commentaires:

  1. un livre qui n'a que des avis positifs , j'ai eu lu la nouvelle et j'ai bien aimé : j'ai hâte de le lire . merci de cet avis super enthousiasme.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut ABSOLUMENT que je le lise ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre est vraiment génial mais ce genre de littérature est adressé aux jeunes ados (12-13ans) pas plus. Si tu veut un conseil, passe aux livres adaptés à ton âge : je suppose que tu à au moins 14ans pour tenir un blog aussi organisé que celui-ci bien qu'il soit remplis de littérature jeunesse...

      Supprimer
    2. Merci Anonyme (Au passage, drôle de nom. Je ne savais pas qu'il existait. *ironique*) d'avoir dit que mon blog était bien organisé.

      Mais rempli de littérature jeunesse... Chacun est libre de lire ce qu'il veut. Je chronique les livres que je veux, qu'ils soient adressés à un public jeune, ou non. Si un livre me plait, je le dis. J'aime les littératures de l'imaginaire qui sont adressés comme tu le dis aux "jeunes ados (12-13ans)". (Ce livre est d'ailleurs adressé à un public beaucoup plus large.) Je ne sais pas pourquoi je devrais lire autre chose. Du classique ? Du banal, sans fantastique, racontant la vie morose de Monsieur Untel ? Est-ce qu'on doit se lever un matin, jeter ses Harry Potter en disant : "J'ai plus de 14 ans, je dois lire autre chose." ? Non. Je ne fonctionne pas comme ça. Je lis ce que j'aime. Si tu veux, je te ferais même une chronique d'un livre pour les touts petits que j'ai adoré.
      Je n'ai rien contre les livres "pour adultes", ce n'est simplement pas mon univers.

      Si tu veux un conseil, passe aux commentaires adaptés à ton âge : je suppose que tu as au moins dix ans pour écrire ces remarques, avec ces fautes d'orthographe.

      Supprimer
    3. Aimablement tant mieux si tu as aimé le livre, mais sérieux j'ai 15 ans et j'en suis plus fan que n'importe qui, et 1/ ce livre est pas du tout adapté aux douze treize ans mais plus 12/20 ans même si / je reste sur l'avis que la lecture n'a pas d'âge !

      Supprimer
  3. Je viens de découvrir ton blog :) !!! Je fais donc un petit tour :) !!!

    Ce livre me tente beaucoup. En plus, j'adore la couverture :) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, n'hésite pas, il est génial ! :D

      Supprimer
  4. J'aime ta chronique. Super cette petite LC avec toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carina Rozenfeld c'est toujours super ;)

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé et il me tarde de lire la suite !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !