Les Mondes de Clèm: Le Tourneur de Page : Passage en Outre-Monde - Muriel Zürcher

jeudi 24 janvier 2013

Le Tourneur de Page : Passage en Outre-Monde - Muriel Zürcher



Éditions Éveil & Découvertes
396 pages

Sous la Bulhavre, nous construisons un monde meilleur.

Règle n°1 :
"Le Tourneur de Page veille au bonheur de chacun."

Règle n°2 :
"Sous la Bulhavre, la vie est obligatoirement heureuse."

Extrait des 10 000 règles du Manuel de vie sous la Bulhavre.

J'ai été positivement surprise par ce roman qui est une très bonne découverte !

     Alkan vit dans la Bulhavre avec ses parents et son frère, Tahar. Sa vie est dirigée par les Tourneurs. Pour respecter les règles du manuel de vie, sa famille est des plus ordinaires, deux parents, deux enfants. Pour respecter les règles du manuel de vie, ils mangent des algues toute la semaine, mais le dimanche est le jour du poisson grillé. Dans la Bulhavre, tout va pour le mieux. L'inhabituel n'a pas sa place. Mais un jour, Alkan sort le matin avant 213, chose défendue par la dite-règle 213 du manuel. Il fait alors la rencontre d'une vieille femme, vivant à l'extérieur de la Bulhavre. Vivant dans l'Outre-Monde. Rencontre qui pourrait à jamais changer sa vision du monde qui l'entoure...

Un personnage attachant, un univers à découvrir, des secrets à faire connaître... J'ai beaucoup apprécié cette histoire. Dès les premières lignes, la curiosité m'a poussée à vouloir en savoir plus... Quel est cette Bulhavre ? Tout s'y passe-t-il aussi bien qu'ils le prétendent ? Les pages défilent ensuite très vite... J'ai été emportée dans cette aventure, souhaitant en découvrir le plus possible !

     - Je ne vous ai jamais vu dans la rue A, ni dans la rue B. Vous résidez dans quel numéro ?
     - Je n'habite pas dans un numéro.
     Cette fois, la surprise manqua de faire retomber Alkan à terre.
     "Son cerveau doit-être aussi rayé que son visage ! pensa-t-il, pas de numéro... C'est impossible !"
Alkan et Liriana - Page 20

Alkan est un personnage à la fois naïf et intelligent. Comme son frère Tahar, je n'arrive pas à savoir exactement quel âge je lui donnerais. Il doit avoir une dizaine d'années. Malgré lui, il est entraîné dans une suite d'évènements destinés à changer son quotidien pour toujours... J'ai trouvé plusieurs fois ses raisonnements un peu étranges, en ce qui concernait l'Outre-Monde. Mais quoi de plus normal ? Après tout, l'univers qu'il découvre est en tout point différent de ce avec quoi il a été élevé depuis sa naissance. En revanche, j'ai trouvé qu'il s'y est un peu trop vite habitué...

Tahar, est un garçon qui ne peut s'empêcher de dessiner. Contre sa volonté, ses mains trouvent toujours un moyen de représenter des personnes, des portraits. Où est le problème me diriez-vous ? Dans cette société et selon le manuel : Personne ne saurait représenter la vie. Un don du dessin qui ne peut donc que lui attirer des ennuis...

Parmi les autres personnages, je peux citer Artelune que j'ai appréciée, malgré le fait que le lecteur ne la connait pas beaucoup, ainsi qu'Iriulnik et Rustor, les deux méchants de l'histoire...

Dans les quelques points négatifs du roman, j'ai remarqué une petite erreur. Alkan qui nous parle de collège quatre étoiles. Mais dans la Bulhavre, a-t-il vraiment connaissance du système des "quatre étoiles" ? 

J'ai hâte de découvrir la suite de l'aventure d'Alkan, Tahar et leurs amis. Merci à Martin de m'avoir fait découvrir ce livre.

À lire pour passer un bon moment !

6 commentaires:

  1. Martin m'a conseillé de passer par ici et je ne le regrette pas. Bravo pour cette chronique Clèm !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais tu m'intrigues. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me donneras ton avis si tu le lis ! :D

      Supprimer
  3. Super je vais m'y mettre des que je pourrait !
    je vient d'arriver sur ton blog (ce matin sur la P-à-L) et je doit dire que je decouvre plein de nouveau livres grace a toi !!!
    Je doit te remercie du plus profond de mon coeur de lecteur agerit !!!
    Merci a toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie ! Comme je l'ai déjà dit, mon blog ne vit que grâce à ses lecteurs ;)

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !