Les Mondes de Clèm: Théa pour l'éternité - Florence Hinckel

dimanche 23 juin 2013

Théa pour l'éternité - Florence Hinckel



Éditions Syros
Collection Soon
236 pages

Théa est secrètement amoureuse de Théo, son voisin et meilleur ami d’enfance, qui lui préfère la pom-pom girl du lycée.
Théa vit seule avec sa mère, une ancienne présentatrice de télévision obnubilée par le souci de paraître jeune.
Théa a l’impression que le temps passe trop vite et que les promesses de l’enfance sont déjà loin.
Alors, quand le professeur Jones lui propose d’être le plus jeune cobaye d'un programme visant à stopper le vieillissement, Théa décide de saisir cette chance.

Qui n'a jamais eu peur de vieillir ? Qui ne peut pas être tenté par une jeunesse éternelle ? Théa pour l'éternité, c'est un récit débordant d'émotions qui m'a profondément touchée...

Loin des romans de vampire à l'eau de rose où l'éternité est quelque chose que l'héroïne veut plus que sa propre vie (vous savez évidemment tous de qui je veux parler), le fait de rester jeune pour toujours est ici une idée qui est remise en cause. C'est un sujet qui m'a particulièrement plu. Il n'est pas traité utopiquement, Florence Hinckel réussit à nous montrer les points positifs mais aussi les grandes failles que pourrait posséder un système où chacun serait libre de vivre aussi longtemps qu'il le souhaite.

J'ai adoré le personnage de Théa. Elle change beaucoup d'état d'esprit dans l'avancement de l'histoire, mais elle reste toujours la même : une jeune fille sensible, qui sait ce qu'elle veut mais qui se pose beaucoup de questions sur elle même. J'ai totalement pu m'identifier à elle, en ce qui concerne ses doutes, ses envies... J'ai pu ressentir les évènements avec elle, j'ai vécu son histoire. Comme je me suis facilement identifiée à Théa, j'ai adoré Théo. De par son regard, le/la lecteur/trice ne peut que l'apprécier...

J'ai donc été transportée dans l'univers de Théa et avec elle j'ai frissonné, j'ai douté, j'ai aimé, j'ai espéré... C'est le second roman de Florence Hinckel que je découvrais et je peux affirmer que c'est une auteur qui sait emmener le lecteur où elle souhaite. Elle a une seconde fois réussi à m'émouvoir et à me faire sourire, à quelques pages d'intervalles.

La fin du roman ne peut pas laisser indifférent, et j'ai particulièrement apprécié les dernières pages. À la fois elles finissent l'histoire, mais offrent aussi une ouverture sur une suite que l'on peut imaginer. Quant aux dernières lignes... Elles m'ont fait chaud au coeur et m'ont presque mises les larmes aux yeux. Mais une chose reste. Qu'est-ce que Théa allait découvrir et pourquoi à cet instant ? L'imagination du lecteur doit faire le reste...

Un livre boulversant dans l'esprit et le coeur du lecteur, à découvrir sans plus tarder.

10 commentaires:

  1. Là encore, je ne connaissais pas du tout ! Mais je suis moins tentée que par L'été où je suis né :)

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente beaucoup à présent... Je note, merci !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai lu, il est super. Je l'ai beaucoup aimé. Mais, sur le sujet dele jeunesse et de l'éternité, j'ai quand même un petit faible pour "La Déclaration", de Gemma Malley.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas lu... Je vais regarder ça !

      Supprimer
  4. Ton avis est très bien écritt et amène directement ce livre dans ma Wish =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Génial, tu me diras ce que tu en auras pensé !

      Supprimer
  5. Une jolie chronique qui donne envie de découvrir ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! N'hésite pas, il est génial :)

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !