Les Mondes de Clèm: The Secret Fire - Carina Rozenfeld & C.J. Daugherty

jeudi 23 juillet 2015

The Secret Fire - Carina Rozenfeld & C.J. Daugherty


Se plonger dans une histoire et ne plus vouloir en sortir, avoir envie de rester avec ses personnages, mais pourtant souhaiter tourner les pages le plus vite possible pour en savoir plus. The Secret Fire, c'est ces trois choses à la fois, et même plus.

Nous commençons notre lecture aux côtés de Sacha qui habite à Paris. Il pourrait être comme tous les jeunes de dix-sept ans, mais a la particularité de ne pas pouvoir mourir avant ses dix-huit ans. Tout en se sachant condamné dès son prochain anniversaire.

Puis nous rencontrons Taylor, jeune fille d'Angleterre, qui ne se dit douée que pour étudier. Rêvant d'aller étudier à Oxford, elle accepte d'aider un jeune français à améliorer son anglais, à la demande d'un de ses professeurs.

Ce n'est déjà sûrement pas simple d'écrire un roman à quatre mains quand les deux auteurs parlent la même langue maternelle. Imaginez lorsque ce n'est pas le cas... Pour faire naître le premier tome de cette duologie, Carina Rozenfeld (auteur de La Quête des Livres-Monde, Phænix et La Symphonie des Abysses...) a écrit en anglais pour la première fois. Et avec CJ Daugherty (Night School), elles nous offrent un roman addictif qui nous embarque dans un univers à la fois si proche du notre mais si différent. C'est cette différence que nous découvrons, en même temps que nos personnages...

Sacha plutôt solitaire, n'allant au lycée qu'en cas de situation exceptionnelle, et Taylor bonne élève, se dévouant parfois à rédiger les devoirs de son amie Georgie. Ces deux personnages que tout semblent opposer nous laissent entrer dans leurs vies, et nous deviennent familiers dès les premières pages. C'est avec une facilité déconcertante qu'ils se font une place dans notre cœur et s'y nichent pour ne plus vouloir en sortir. Nous partageons aussi bien leurs détresses que leur joie ou leurs doutes. Pleins d'énergies et d'émotions, ce sont deux personnages qui se complètent grâce au mélange parfait des écritures de Carina Rozenfeld et de CJ Daugherty.

Si Sacha et Taylor sont bien au centre de cette histoire, c'est parce qu'ils sont tous deux liés par quelque chose d'ancien. Ils nous entraînent alors dans leur quête d'informations, afin de découvrir la nature exacte de ce lien. Tout au long du roman, nous avançons doucement en suivant parallèlement Taylor en Angleterre et Sacha en France. Nous somme saisis par une soif de révélations et celles-ci arrivent au compte goute, laissant peser une ambiance d'incertitude sur les personnages et le lecteur. Le climat de relative normalité des premiers chapitres laisse par la suite place aux surprises, aux doutes et à la peur. Les pages défilent donc de plus en plus vite, et l'épilogue arrive beaucoup trop tôt. Certains mystères restent à éclaircir, des secrets sont encore bien gardés et le second tome n'arrivera que dans trop longtemps. 

Il y a des livres qui nous emportent et nous donnent plus qu'envie de les terminer, à cause d'un besoin d'informations et de savoir ce qu'il va advenir de l'histoire. Dans ce cas, le problème est qu'une fois la dernière page tournée on se retrouve à regretter de ne pas avoir passé plus de temps en compagnie de ces personnages...


The Secret Fire est à ne manquer sous aucun prétexte, addictif et original, ses personnages sauront à coup sûr vous toucher.

3 commentaires:

  1. Avant sa sortie, ce livre me tentait déjà... Mais avec les bons avis qu'on trouve dessus, je ne pourrai résister longtemps^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est loin d'être une mauvaise chose ;)

      Supprimer
  2. Ce livre me tente énormément, j'ai hâte de le lire !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !