Les Mondes de Clèm: Four : A Divergent Collection - Veronica Roth

dimanche 14 septembre 2014

Four : A Divergent Collection - Veronica Roth


Lu en VO
Éditions Katherine Tegen Books
285 pages

Dès le premier tome de Divergent, Quatre est un personnage qui m'a marquée et que j'ai adoré. Le troisième tome étant en partie de son point de vue, le Quatre mystérieux du début avait fait place à un autre, nous dévoilant un grand nombre de facettes de sa personnalité. Je n'en dirai pas plus sur Allegiant, ne souhaitant pas spoiler ceux qui ne l'ont pas encore lu, mais vous pouvez toujours lire mon avis ici. En le terminant, je m'étais suis dit une chose, c'est que ces personnages allaient me manquer. Je n'ai appris qu'après qu'un livre entièrement consacré à Quatre / Four / Tobias (barrez les mentions que vous aimez le moins) allait paraître. Impossible de passer à côté, je me le suis procuré dès sa sortie en VO (et signé par Veronica Roth !), car il ne sortira qu'en 2015 pour ceux qui ne lisent pas en anglais.

Alors, ce hors-série vaut-il le coup ou n'apporte-t-il rien à la trilogie ? Ma réponse est simple, vous n'allez pas être déçus.

Quatrième tome, séparé en quatre nouvelles du point de vue de Quatre. Les trois premières se déroulent avant qu'il ne connaisse Tris et la dernière se situe vers le milieu de Divergent. J'avais peur d'un récit un peu décousu entre les parties, mais ce n'est pas le cas car elles s'enchaînent toutes chronologiquement, avec très peu d'écart entre chaque. The Transfer (Le Transfert), The Initiate (L'Initié), The Son (Le Fils) et The Traitor (Le Traître) nous montrent un Tobias qui évolue, qui se défait petit à petit de son père et qui se fait une place chez les Audacieux. Tout en se posant beaucoup de questions sur lui, mais aussi sur le système des factions. Et ce n'est pas tout car Veronica Roth a ajouté trois petites scènes présentes dans Divergent, mais toujours du point de vue de Tobias : sa rencontre avec Tris ("First Jumper – Tris"), le premier repas de Tris chez les Audacieux ("Careful, Tris.") et le moment où il a trop bu, près du gouffre ("You Look Good, Tris."). Cette dernière scène prenant d'ailleurs tout son sens dans la quatrième nouvelle...

Car nous pensions en savoir beaucoup sur Quatre, mais ce n'était pas tout à fait le cas. Un grand nombre d'informations n'attendaient que d'être révélées, qui nous permettent de mieux comprendre sa personnalité mais aussi certains évènements de toute la trilogie. Nous en apprenons sur les relations de Tobias avec son père Marcus, leader des Altruistes, avec Amar, son instructeur, avec sa mère Evelyn, très bien connue chez les sans-factions, avec Max, leader des Audacieux, avec Eric, arrivé deuxième au classement après lui, avec ses amis Zeke et Shauna, mais aussi bien évidemment avec Tris.

Grâce à ce quatrième tome un peu spécial, nous découvrons l'envers du décor, tout en continuant à passer du temps avec ce personnage si particulier qu'est Tobias. Ce n'était vraiment que du plaisir de le retrouver et j'aurais aimé que les pages défilent sans se rapprocher dangereusement de la fin... J'ai retrouvé dans ce livre ce qui m'avait fait vibrer, surtout dans le premier tome, et je garderai un excellent souvenir de cette série. Désormais, l'aventure livresque est malheureusement terminée. Il faut attendre mars 2015 pour retrouver ces personnages en chair et en os au cinéma, mais la magie de la découverte ne sera pas la même... 

Veronica Roth réussit donc au travers du regard de Tobias, à nous emporter encore une fois avec dans cet univers exceptionnel que l'on croyait connaître sur le bout des doigts, sans que l'ennui ne se fasse ressentir à un seul moment. Bravo et merci pour ces moments de lecture...

10 commentaires:

  1. Wahou ! Ce livre a vraiment l'air génial mais je pense que je vais attendre la sortie en français...

    RépondreSupprimer
  2. Je vous déteste touuuus de savoir trop bien lire en VO alors que moi je risque d'y passer 150 ans :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça commence à être long 150 ans… :P

      Supprimer
  3. Rowena/La tour bleue17 septembre 2014 à 18:17

    Y passer 150 ans est une bonne raison pour devenir la prochaine personne la plus vieille de la planète...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Voilà, il faut donc se lancer dans la VO :D

      Supprimer
  4. Ce livre me fait trop envie !!! Et je n'ai strictement pas le courage de le lire en VO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraîtra dans quelques mois en France, il faut encore attendre un peu, courage !

      Supprimer
  5. Une amie vient de l'avoir en VO ...
    Il risque de passer par chez moi!!! ;)
    Belle chronique en tous cas.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !